J’ai succombé à TOP CHEF

LA PETITE SOEUR S’INVITE SUR LA TOILE:

« Avant, lorsqu’on me parlait de top chef, je me demandais bien pourquoi les gens étaient en feu sur une émission où des chefs hurlent pendant trois heures pour voir défiler des plats qu’on ne peut même pas goûter.

top chef Je ne faisais d’ailleurs aucune différence entre Top chef et Master chef. Mais ce qui est certain, c’est qu’un jour j’étais tombée sur l’une des deux émissions et les candidats avaient dû cuisiner dans des conditions inutilement extrêmes du genre : «Les candidats vont cuisiner en suspension dans les airs  ou dans des conditions climatiques très rudes avec un matériel très archaïque»: Non mais attendez, mais pourquoi tant de mal, qui va prendre du plaisir à regarder un type cuisiner une tarte aux fraises accroché à un baudrier ? Moi je veux JUSTE manger par procuration vous comprenez, si je veux de l’action je regarde le convoi de l’extrême c’est plus simple. (Oui je l’admets, il m’arrive de regarder quand il n’y a rien d’autre.Mais ça, c’est une autre histoire). Et puis… Un soir comme ça : révélation! Bon comme un tas de gens je ne comprends pas pourquoi Philippe Etchebest se sent obligé de gueuler en permanence des trucs du style : «Il a INTERET à bien dresser son assiette, SINON, MOI j’hésiterais PAS à lui TOMBER DESSUS.». Est-ce que le type est vraiment toujours énervé comme ça ? À ce moment là tu as quand même envie de lui répondre «Heu Philippe – TU RESDECSENDS d’accord ?! – On parle bien de mettre une AILE DE POULET – avec de la sauce – et trois tomates dans un même plat – donc TRANQUILLE, respire !».

Seulement, contre toute attente, je me prends au jeu! Je commence même à répondre aux diagnostics bidons d’ M6 Replay, à la droite de mon écran. Vous savez, ces questions inutiles posées aux téléspectateurs comme: « Pensez-vous qu’Olivier a réussi son plat ? ». Donc toi, tu l’as pas gouté le plat d’Olivier, tu regardes juste, tu imagines. Olivier a d’ailleurs mis des aliments et des épices dont tu n’as jamais entendu parler dans son plat et que tu ne voudrais sous aucun prétexte goûter dans la vraie vie, à part à l’étranger où tu te sentirais obligée. Il a même mélangé de la viande et des agrumes ! Non mais sérieusement, qu’est-ce qui lui a pris de faire ça ? Et moi, qui ne mange pas grand-chose de plus que ce que je mangeais quand j’avais 10 ans et demi et qui voue un véritable culte aux bonbons à la gélatine de porc, je réponds à la question d’M6 comme si mon avis avait le mérite d’être pris en compte. Et vous savez ce que je réponds ? « OUI, Olivier a réussi son plat », c’est important pour toi de signaler à M6 qu’Olivier a fait du beau boulot, tu te dis même que ça va encourager Olivier qui a été filmé il y a des mois de la diffusion mais ce n’est pas grave !

Heureusement que je suis tout le temps seule quand je m’adonne à un tel relâchement intellectuel. Je m’aperçois d’ailleurs, émission après émission, que Top Chef, c’est un truc qui se savoure mieux seule et à jeun. Non franchement, Top Chef quand on a déjà mangé ça ne fait pas du tout le même effet, c’est presque à la limite de te mener tout droit vers une crise de foie.

Top Chef, ça ne peut pas être un truc excitant si tu as déjà dîné. Il faut qu’à la fin de l’émission, tu aies l’impression d’avoir tout goûté et que tu pourrais même devenir juré : « Alors, il y a  un bel équilibre entre les saveurs, c’est gourmand, le Combava met du peps dans l’assiette mais on ne comprend pas trop l’histoire de ce plat et ce que le candidat a voulu nous raconter.. » (Moi personnellement, mes coquillettes au ketchup/ gruyère m’ont jamais parlé, mais peut-être que je m’y prenais mal jusqu’à présent avec elles..). Si tu as déjà mangé, tu ne feras pas l’effort de t’imaginer les saveurs des plats donc tu vas effectivement passer 3 heures devant à te dire : « Mais il est sérieux de gueuler comme ça le chauve c’est de la bouffe temporise Jean Jacques, enfin Philippe machin chose !! »

Par contre, je me pose quand même une question existentielle : la copine qui m’a vanté Top Chef comme étant THE émission incontournable est végétarienne. J’ai encore du mal à comprendre l’objectif pour ce qui est de regarder des aliments qui te dégoutent. Elle, on est d’accord qu’elle peut pas s’imaginer les saveurs à moins qu’elle ait envie de se faire du mal, et si elle a des petits moments de décrochage comme moi, elle doit sans doute mettre : « NON Olivier n’a pas réussi son plat, normal c’est de la viande, j’en mange pas ». « NON Florian n’a pas réussi son plat, normal c’est du poisson, et j’en mange pas non plus sorry ». Heu bon donc dans ce cas il est où le plaisir ? J’ai pensé à elle l’autre soir quand j’ai vu qu’il y avait un tas de bêtes mortes sur les tables au moment du choix des produits. Mais vraiment, M6 décomplexé : sanglier mort la langue pendante sur une table, Pampan et Bambi éventrés. Hallucinant ! À ce moment je me suis dit : Alors copine végétarienne, tu kiffes là ? C’est toujours THE émission culinaire ou bien ?

En tout cas j’ai appris à supporter Philippe et son côté Pascal le grand frère de la cuisine, et puis je suis un peu amoureuse de Michel Sarran. Oh ça va, on a tous nos petites faiblesses. J’ai aussi pris la décision d’arrêter de me laisser surprendre par des effets numériques. Au début, je pensais vraiment que quand Philippe (oui je sais je ne parle que de lui, mais que voulez-vous, il est juste surreprésenté dans ce programme, il ne laisse PAS la place aux autres) dit : « les gars, PLUS que 30 SECONDES, on DRESSE les ASSIETTES » j’avais l’impression que les candidats étaient vraiment dans le pétrin.  «Mec attends tu es sérieux là ? Il reste 30 secondes et il n’y a rien dans ton assiette, tu te moques de qui ? Et le persil, il est où le persil ? Et moi je fais comment pour goûter si t’as pas fini de dresser  ?? » Je devenais cette fille qui craque complètement et perd tout sens commun ! Et puis, en y réfléchissant, je me suis dit qu’il y avait peut-être une histoire de montage derrière, un truc lié au suspens en fait… Bref, c’est bientôt THE grande finale, ils ont INTÉRÊT à BIEN dresser leur ASSIETTES, sinon, MOI j’hésiterais PAS à leur TOMBER DESSUS ! »

YAYA. (YID -3)